Interview de Gilles Nicolas, candidat aux élections cantonales

Deux questions à

Gilles NICOLAS

 

 

 

 

 

 

Pourquoi as-tu rejoint EELV cet été ?

Il y a 6 mois je n’aurais jamais imaginé intégrer un parti politique. Je considère que toutes les institutions prétendument démocratiques sont « confisquées » par les partis politiques traditionnels. Nous observons une tendance lourde à la professionnalisation politique qui s’appuie sur le cumul des mandats (en nombre et sur la durée) et la conversion de nombreux fonctionnaires et avocats en politiciens professionnels.

La révélation, par le contact parfois rude, de pratiques politiques contestables au plan éthique m’a conduit à m’intéresser aux mouvements et associations qui dénonçaient ces déviances. La découverte d’un courant politique et écologiste qui visait à introduire une priorité éthique lors de la création d’EUROPE ECOLOGIE m’a encouragé à rejoindre ce mouvement.

Dès lors que je partageais cette option fondamentale et les préoccupations démocratiques et environnementales portées par le mouvement, il m’a paru normal de participer à la diffusion de cette nouvelle philosophie politique, à travers les différents scrutins.

Pourquoi as-tu choisi de te présenter aux cantonales ?

Dans un premier temps nous avons recherché une candidature féminine titulaire, résidant sur le canton. Le mouvement EUROPE ECOLOGIE les verts est très récent (novembre 2010) et donc très peu implanté sur le canton. Faute de candidature féminine, j’ai accepté de me présenter en titulaire après avoir averti le Conseil municipal de CHEVAIGNE de mon intention.

C’est vrai que les chances d’être élu(e) sont faibles mais ce qui importe c’est d’encourager les électeurs qui ont déjà fait le choix d’une « politique autrement » au cours des précédents mandats, à poursuivre avec nous le combat éthique et démocratique.

Il n’existe pas d’autre moyen démocratique de peser sur la ligne politique des partis traditionnels que de regrouper le maximum de suffrages sur des courants politiques nouveaux. Le combat est d’autant plus difficile que même avec 20% des voix les écologistes ne peuvent espérer aucun élu parce que la majorité parlementaire, pour préserver ses privilèges de pouvoir, a adopté en décembre dernier une disposition de circonstance qui favorise les grands partis (Art 2 de la loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010) : le seuil de maintien au second tour passe de 10,0% des inscrits à 12,5% des inscrits. De quoi supprimer légalement le pluralisme puisqu’avec 50 % de participation, il faudra 25 % des exprimés au premier tour pour pouvoir se maintenir au second tour.

Qu’à cela ne tienne nous nous battrons pour faire entendre notre voix.

Le canton de SAINT AUBIN d’AUBIGNE est composé de 15 communes regroupant 12 000 habitants environ répartis dans 3 regroupements intercommunaux différents. Cette partition est la conséquence de profonds déséquilibres économiques et démographiques entre le sud et le nord du canton, dus essentiellement à la proximité de RENNES mais aussi au défaut de tout aménagement concerté du territoire.

L’ambition des candidats d’Europe écologie – les verts est de réinvestir ce territoire et s’appuyer sur ses habitants et leurs richesses potentielles, notamment en agriculture, pour créer de nouvelles formes de développement plus respectueuse de l’homme et de l’environnement.

Gilles NICOLAS

Revenus des paysans et reconquête de l’autonomie en protéines

Une journée A NE PAS MANQUER ! Surtout vu le contexte breton…

UNE POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE AU SERVICE DES TERRITOIRES
Revenus des paysans et reconquête de l’autonomie en protéines : leur résonance en régions

Vendredi 11 Février 2011

Maison du Peuple – salle de la Cité
10 Rue Saint-Louis – 35000 Rennes
Métro : Sainte Anne (2 stations de la gare)

Journée de présentation-discussion en deux parties, chacune sur un rapport porté au Parlement européen par deux députés Europe Ecologie – Les Verts : le rapport Bové sur le revenu des paysans, le rapport Hausling sur la reconquête de l’autonomie en protéines de l’Europe.

Organisée par :
Le groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts au Conseil régional de Bretagne

En partenariat avec le Cédis/Centre d’éco-développement et d’initiative sociale

Attention : inscription obligatoire (11 02 11 colloque Verts).

Je vous invite également à donner votre avis sur les orientations de l’agriculture bretonne sur le site mis en place par le Conseil Régional : http://agriculture.bretagne.fr/internet/jcms/gbo_73213/accueil.

Grand rassemblement autour de la communauté tunisienne de Rennes

Samedi 22/01 à 15h30 Place de la Mairie de Rennes.
Au nom de la liberté et pour ceux qui lui ont donné leur vie … Venez Nombreux
Manifestation organisée par l’association culturelle des tunisiens de Rennes.

« Le mur d’écrits » sur le marché de Betton : des dizaines de contributions !

Hier, nous étions présents sur le marché de Betton pour la première de notre opération mensuelle : « Le mur d’écrits« . Le principe : nous posons une question aux visiteurs du marché dominical. L’objectif : faire s’exprimer les citoyens sur cette question. La méthode : on écrit son sentiment à propos de la question sur un carton, qui est ensuite affiché – sur un mur – avec l’ensemble des contributions.

La question qui était posée hier était : « OGM : un progrès ?!«  Des dizaines de bettonais et de visiteurs des communes environnantes se sont exprimées !!! Quelques réactions sur cette question des OGM : : « on ne sait pas où est le progrès » ; « les OGM…pourquoi ! qui en profite ? » ; « la nature… à la base avait très bien fait son TRAVAIL!!!!! Remettons les compteurs à zéro » ; « ça a le même gout ! seul intérêt : produire plus pour les multinationales » ; « je ne sais pas répondre. On nous raconte tout et n’ importe quoi » ; « comment avoir une opinion sans être renseignés » ;  » on ne sait pas en quoi ça consiste ! » ; « ce qui m’inquiète c’est l’ utilisation du progrès : ça sert beaucoup pour l’ argent et quelques uns seulement  » ; « non ! ce n’est pas un progrès !  » ; « et les OGM pour les maladies génétiques ? » ; « je n’ ai pas de réflexion, j’ attends l’ expérimentation et du temps, faut voir, on se plaint des pesticides. »  ; « une prouesse technologique ! » ; « encore pour produire plus et consommer plus : pas dans le bon sens » ; « produire plus : pas besoin localement. répartitions ?  » ; « ça pourrait être un progrès si on prend le temps de l’ analyser et si on l’utilise pour l’homme et pas pour les bénéfices »…

Donc beaucoup de « réponses » qui sont en fait des « questions » !!!! Au fait, à quand des informations et un débat sur la situation des OGM sur la commune de Betton ?…

Pour un début de réponse sur les OGM en général, le site Inf’OGM

Prochain « Mur d’écrits » sur le marché de Betton : mi-décembre !!!

Création d’un comité local Europe Ecologie

Lundi 8 novembre, rendez-vous à Chevaigné pour constituer un comité local « Europe Ecologie« , 20h30, Atelier Jean ZAY (derrière la mairie). Ce comité s’adresse aux habitants, sympathisants ou adhérents, de La Chapelle-des-Fougeretz, Montgermont, Saint-Grégoire, Betton, Chevaigné et Saint-Sulpice-la-Forêt.

Betton : Auchan planté en rase campagne…

La s’maine dernière, je rentre de la manif et Raymonde me dit : « Viens m’voir ! ». Hop là… j’ai déchiré mon Kway en voulant échapper aux CRS, j’vais m’faire enguirlander (pourtant, c’est pas encore Noël…). « Regarde !… » qu’elle me dit en me montrant l’ordinateur, « … Auchan à Betton, terminé ! » Je regarde. Une page de blog,  le blog « mulliez.com » (blog animé par un journaliste indépendant, M. Bertrand Gobin, – bon je sais, faut toujours se méfier des « journalistes – autoproclamés – indépendants », mais bon…). Ce cher citoyen annonçait – article daté du 13 septembre dernier – la décision du groupe Mulliez d’abandonner son projet d’hypermarché non alimentaire à Betton. Bon, ben c’est une bonne nouvelle a priori, que ces gens-foûtre de la « grande distribution – piège à cons »

 

Lire la suite ‘Betton : Auchan planté en rase campagne…’

Soirée sur les « circuits courts » en Equateur

La Fédération Régionale des CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) de Bretagne, organise – en partenariat avec la commune de Betton – une soirée d’échanges sur les circuits courts alimentaires en Equateur, jeudi 7 octobre à 20h30 à la salle polyvalente municipale (derrière la mairie).
Une délégation équatorienne, composée de représentants du Ministère de l’Agriculture et d’associations d’agriculteurs et de consommateurs, sera présente pour témoigner et échanger sur le thème « Les circuits courts alimentaires en Equateur : une autre voie pour atteindre la souveraineté alimentaire et soutenir l’agriculture agro-écologique ».
Cette soirée est gratuite et ouverte à toutes et à tous.

Merci de diffuser cette information dans vos réseaux.

Soazig ROUILLARD – Tél : 02 99 77 39 20

FRCIVAM Bretagne