Vers une alimentation et une restauration collective durables

Pour que l’ensemble de la population mondiale atteigne le niveau de consommation des plus riches, ce n’est pas une, mais plus de deux planètes dont nous aurions besoin… Cela donne quand même à réfléchir sur nos modes de consommation, notamment d’alimentation.

40% de gaspillage en restauration scolaire, cela donne aussi à réfléchir sur ce qu’on met dans les assiettes de nos enfants. Lorsque l’on parle de revoir les menus, de substituer du végétal à de l’animal, aujourd’hui encore on s’entend rétorquer que nos enfants ne sont pas des lapins ou des granivores. Il y a sans doute un juste équilibre à trouver entre des habitudes culturelles et ce que peut supporter la Nature.

A quoi bon parler de « développement » pour les Pays du Sud quand de toute façon on ne leur permettra jamais d’être aussi « développés » que nous ! Est-ce qu’on ne serait pas un peu schizophrène ?

Voici quelques liens vers des ressources pour aller plus loin :

Publicités

0 Responses to “Vers une alimentation et une restauration collective durables”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :