« Le mur d’écrits » sur le marché de Betton : des dizaines de contributions !

Hier, nous étions présents sur le marché de Betton pour la première de notre opération mensuelle : « Le mur d’écrits« . Le principe : nous posons une question aux visiteurs du marché dominical. L’objectif : faire s’exprimer les citoyens sur cette question. La méthode : on écrit son sentiment à propos de la question sur un carton, qui est ensuite affiché – sur un mur – avec l’ensemble des contributions.

La question qui était posée hier était : « OGM : un progrès ?!«  Des dizaines de bettonais et de visiteurs des communes environnantes se sont exprimées !!! Quelques réactions sur cette question des OGM : : « on ne sait pas où est le progrès » ; « les OGM…pourquoi ! qui en profite ? » ; « la nature… à la base avait très bien fait son TRAVAIL!!!!! Remettons les compteurs à zéro » ; « ça a le même gout ! seul intérêt : produire plus pour les multinationales » ; « je ne sais pas répondre. On nous raconte tout et n’ importe quoi » ; « comment avoir une opinion sans être renseignés » ;  » on ne sait pas en quoi ça consiste ! » ; « ce qui m’inquiète c’est l’ utilisation du progrès : ça sert beaucoup pour l’ argent et quelques uns seulement  » ; « non ! ce n’est pas un progrès !  » ; « et les OGM pour les maladies génétiques ? » ; « je n’ ai pas de réflexion, j’ attends l’ expérimentation et du temps, faut voir, on se plaint des pesticides. »  ; « une prouesse technologique ! » ; « encore pour produire plus et consommer plus : pas dans le bon sens » ; « produire plus : pas besoin localement. répartitions ?  » ; « ça pourrait être un progrès si on prend le temps de l’ analyser et si on l’utilise pour l’homme et pas pour les bénéfices »…

Donc beaucoup de « réponses » qui sont en fait des « questions » !!!! Au fait, à quand des informations et un débat sur la situation des OGM sur la commune de Betton ?…

Pour un début de réponse sur les OGM en général, le site Inf’OGM

Prochain « Mur d’écrits » sur le marché de Betton : mi-décembre !!!

Advertisements

1 Response to “« Le mur d’écrits » sur le marché de Betton : des dizaines de contributions !”


  1. 1 Jacques Guezenec 13 novembre 2010 à 16:19

    J’ai écouté une émission de Daniel Mermet sur les OGM il y a quelques mois (France-Inter, Là bas si j’y suis, 15h-16h).

    J’en ai retenu ceci pour les céréales (désolé si je dis des stupidités, c’est pas moi, c’est Mermet :-):

    * La céréale OGM produit son propre insecticide. Cela permet au producteur de ne pas traiter la céréale. Inconvénient du système, l’insecticide, produit par la plante, reste dans la plante aussi, et se retrouve dans notre assiette en plus grande quantité que par un traitement d’insecticide classique lessivé par les pluies.
    * La céréale OGM est rendue résistante aux herbicides. On peut donc traiter la parcelle contre les plantes adventices, sans que la céréale n’en souffre. Inconvénient: l’herbicide se dépose sur la céréale et se retrouve aussi dans notre assiette.

    Par ailleurs, quand l’insecticide produit par la plante est sélectif (ce qui est généralement le cas), l’insecte détruit permet la prolifération d’autres espèces dont l’insecte était le prédateur. Il en est ainsi par exemple de la culture du coton OGM qui supprime la menace de la chenille,laquelle ne détruit plus les punaises … qui prolifèrent.

    Les OGM ont cependant, dans le domaine médical en particulier, des côtés positifs. Ainsi que cet extrait d’article l’explique:

    « Depuis plus de 20 ans, on fait synthétiser par des microorganismes transgéniques, bactéries ou levures, des molécules à usage médical. On dispose ainsi d’une insuline très pure, de facteurs de coagulation sanguine, d’un vaccin contre l’hépatite B et de l’hormone de croissance. Cette dernière est un très bon exemple. Jusqu’à la fin des années 80, les enfants atteints de nanisme étaient traités par des hormones préparées à partir d’hypophyses humaines. On a ainsi transmis à certains d’entre eux la maladie de Creutzfeldt-Jakob, l’équivalent humain de la vache folle. En 2007, on avait enregistré chez ces patients plus de 100 décès en France (chiffre non définitif car cette maladie est à évolution très lente). Dans tous les pays, depuis 1988, on traite ces enfants par de l’hormone produite par génie génétique, beaucoup plus pure et il n’y a plus de problème. On a une situation analogue pour les facteurs de coagulation, qui évitent maintenant aux hémophiles des transfusions risquées.
    Ces microorganismes génétiquement modifiés constituent donc un progrès médical incontestable même s’il est limité, car il n’est pas possible de produire n’importe quelle protéine humaine par cette voie. L’utilisation de ces OGM est d’ailleurs bien acceptée maintenant. » (source : http://www.souslestoits.net/ogm/)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :